"En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux." Chateaubriand

dimanche 11 avril 2010

Délinquance à tous les étages

Vendredi soir une bande de jeunes venant d'une cité dite sensible de Grenoble s'en prennent à un jeune homme de 23 ans. C'est pas de leur faute. Ils viennent d'être expulsés du tramway. Peut-être un acte raciste ? On ne sait pas car l'origine ethnique des agresseurs n'est pas précisée comme souvent quand ils appartiennent à une minorité visible. Faut pas affoler le bon peuple et rester en phase avec les statistiques qui démontrent que l'intégration chez nous est une merveille. Donc expulsés du tramway, il ont la rage. Normal. Et puis l'amie de la victime leur refuse en plus une cigarette qu'elle n'a pas. Alors là faut pas pousser. De la rage à la rage haineuse et violente il n'y a qu'un pas. Donc l'ami de celle qui inconsidérément a oublié son paquet de cigarettes à destination de jeunes d'une cité sensible qui ont la rage parce qu'ils ont été virés du tramway doit morfler. Coups de pieds au corps et au visage, deux coups de couteau. Diagnostic : un poumon perforé et des possibles séquelles neurologiques, état critique donc. Quand on a la haine et qu'on est quinze ça peut faire mal. Avis aux contrôleurs du tramway et aux non-fumeurs !
Les courageux agresseurs sont en fuite.

L'ancienne préfète de Lozère a été mise en garde à vue dans les Ardennes où elle s'était retirée (c'est chez moi ça). Elle a été mise en examen le lendemain par un juge d'instruction du tribunal de Mende pour "vol et détournement de biens publics par personne dépositaire de l'autorité publique". Il faut dire qu'elle avait confondu son mobilier personnel avec celui de l'Etat et que son successeur a modérément apprécié quand fut fait l'inventaire. Sans être au courant des détails, elle a dû faire fort la préfète. Elle a même dû vider la préfecture et éventuellement la remeubler avec du mobilier Ikéa. Parce que ce genre de truc, quand c'est pratiqué avec mesure, du style commode Louis XV remplacée par une commode de style Habitat ou vaisselle en argent remplacée par du Guy Degrenne, c'est relativement fréquent. Et quand quelqu'un s'avise à demander des explications, c'est bien sûr le la faute à ces cons de déménageurs qui se sont trompés, l'intéressé lui-même au milieu de ses cartons ne s'étant encore rendu compte de rien, sinon vous pensez bien que... Donc là, pas de doute, elle a dû y aller la future ex-préfète.
Enfin au moins, on sait qu'elle est française et elle n'est pas en fuite.

Vive la France !

8 commentaires:

  1. Pour le couillon qui fréquente une meuf qui fume pas, tu avoueras avec moi que c'est bien fait! N'a qu'à avoir un paquet en poche à "tout hasard" où il croiserait des jeunes gens en colère d'avoir été brimés par notre société étriquée et raciste. Mais au fait qu'est-ce qui m'autorise à employer le mot "raciste"?! Ce que je peux être obsédé!
    Pour les commodes du mobilier national, j'ai une anecdote que m'a confiée un jour une riche patiente amerloque, très riche: Un meuble estampillé (Riesner je crois) de grande valeur donc et réservé justement au MN par sa Directrice, amie de ma patiente à laquelle elle a raconté l'affaire. c'était du temps de la Mitte, un ministre esthète et capricant de la rue de Valois aurait repéré ledit meuble à je ne sais quelle occase, vient ensuite en demander le prêt au prétexte qu'il doit recevoir un illustre hôte étranger, or dans ce cas : il faut ce qu'il faut, tu comprends bien... La France éternelle! son prestige mondial et tout et tout...
    Je fais court : La directrice n'a jamais revu ladite commode, malgrè son insistance auprès de l'épouse dudit ministre, épouse qui se trouvait être en outre la secrétaire de l'homme de bienS : Comme l'insistance commençait à peser, ladite secrétaire finit d'ailleurs par exhiber un écrit signé de la Mitte enjoignant la Directrice du MobNat... d'oublier ce meuble.
    Don acte.
    Je te le vends pour le prix que je l'ai acheté, mais Mme Schl... est d'habitude tout sauf une petite comique affabulatrice. Elle s'est peut-être fait violence cette fois-là, car tu penses bien qu'on n'irait jamais pensé ça de gentils socialistes. Ben voyons!...

    RépondreSupprimer
  2. ça je veux bien le croire. Surtout avec ledit coco.
    J'ai aussi parfois entendu parler de généraux indélicats au sujet du mobilier de leurs logement de fonction. Et en en ayant croisé certains, je peux aussi le croire facilement. Il y a des personnes qui arrivées à un certain niveau perdent toute mesure. En fait le coup des déménageurs distraits concerne un de ces hauts gradés et m'a été aussi rapporté par un tiers en qui j'ai toute confiance et qui occupait un poste lui permettant d'avoir accès à ce type d'informations.

    RépondreSupprimer
  3. sur le lynchage
    il est sur que ce n'est pas sur les blogs do NO que l'on va en parler de ce jeune lynché....de même les "journaleux " du NO n'en parlerons pas!!!faut pas traumatiser ces pauvres petits voyous.......

    RépondreSupprimer
  4. Vous avez raison filou, on ne trouvera pas ça sur les blogs du NO.
    Seules les victimes au nom à consonance étrangère ont droit aux regrets.
    Voir chez le palindrome aujourd'hui qui nous informe parce qu'on ne savait pas, parait-il (alors que j'ai lu ce fait divers il y a quelques jours et sur le Figaro, je crois).
    En fait ce que veut dire la passionaria de pacotille, c'est que quand des juifs agressent un arabe on n'en parle pas. Encore une fois son antisémitisme apparait masqué derrière les oripeaux de la vertu. Mais je suis sûr qu'elle est prête à vous jurer qu'elle ne savait même pas que c'étaient des juifs qui étaient à l'origine de la mort de ce vigile.

    RépondreSupprimer
  5. Il est mort?...
    Ce fait divers me navre car si je ne suis pas sioniste, loin s'en faut, j'ai de la considération pour des gens travailleurs, peu épris du sang et du saccage, d'ordinaire; ce qui rend cet acte encore moins pardonnable qu'à des peuples animés par une religion brutale et sanguinaire et donc une culture où la crainte et donc la haine de Dieu à travers son oeuvre principale, l'Homme, se manifeste dans tous les moments de la vie.
    Quant au Palindrome c'est une sentinelle de l'islmamisme au travers de son gauchisme proarabe par antisémitisme anticapitaliste : Compliqué mais Zemmour l'analyse très bien dans son bouquin. Le sait-elle seulement? C'est fort possible et c'est alors moi qui suis un benêt de la croire instrumentalisée et passive. Elle est peut-être en "mission" sur le site (parano, le marius?), les gendarmes du Net sont de toute façon assez au point pour desceller ces "taupes", m'a-t-on dit de bonne source. Ils les surveillent... nous aussi d'ailleurs, mais nous sommes beaucoup moins toxiques. J'oserais même dire : pas du tout. Words, words, words...

    RépondreSupprimer
  6. car si je ne suis pas "philosémite militant"... est plus approprié

    RépondreSupprimer
  7. Oui, hélas il est mort. Tué par des racailles qui pour expliquer leur geste ont parlé de paroles antisémites. Pas mieux comme justification que le coup de la clope plus haut.
    Ce qui m'énerve c'est de la manière dont le palindrome traite cette triste affaire. "Je ne savais pas, et vous ? Parce qu'on en n'a pas parlé". Ce qui est faux. Oh, bien sûr elle est prudente, ne dit pas que les deux racailles sont de confession juive. Il y aura bien quelqu'un pour le souligner.
    Pour ce gens là les victimes ne sont pas égales, de même que les assassins. C'est la même chose quand un Israélien tue un palestinien au combat. C'est une honte. Mais quand les musulmans se font péter allégrement entre eux ou massacrent juifs ou chrétiens, c'est silence radio.
    Pour le reste, je me suis toujours demandé qui se cachait derrière ce pseudo. Une ou plusieurs personnes? Une intox du NOBS ? Ce n'est sans doute pas son talent littéraire qui l'a propulsé au top. Si ce sont ses idées, ça craint un peu.

    RépondreSupprimer